Les #RéseauxSociaux fourmillent d’idées via @cestpasmonidee

reseau social

Les #RéseauxSociaux fourmillent d’idées via @cestpasmonidee

Quand les entreprises envisagent d’utiliser les « traces » que laissent les consommateurs sur Internet, en particulier sur les réseaux sociaux, leur objectif est généralement d’améliorer la connaissance de leurs clients, individuellement ou collectivement. Il existe pourtant d’autres options, peut-être moins risquées à mettre en œuvre…

http://goo.gl/se1gjh

___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : Personal Branding et Growth Hacking : 5 conseils pour augmenter sa visibilité
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : De limportance des réseaux sociaux professionnels
___________________________________
___________________________________
Rappel ma conférence à Dauphine : Best-practices sur Linkedin
___________________________________

PASSER AU #MANAGEMENT #COLLABORATIF : PIÈGES ET ASTUCES via @ABWSDigital

137083028

PASSER AU #MANAGEMENT #COLLABORATIF : PIÈGES ET ASTUCES via @ABWSDigital

Le management collaboratif n’est en rien la panacée ultime aux déboires organisationnels des entreprises. C’est une technique qui fonctionne dans un cadre précis et si des objectifs ont été définis en amont. Il s’agit d’optimiser la collaboration du personnel pour améliorer la performance de l’entreprise.

http://goo.gl/zo1KtO

_______________________________________________

Rappel : De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Management #Leadership
_______________________________________________

#PortraitDeStartuper – Piste On Jobs – Pandhi Moukouyou #Startup #Entreprenariat @Pandhi_M @piste_on_jobs

Portrait de startuper #29 - Piste On Jobs - Pandhi Mouyoukou - par Sébastien Bourguignon

#PortraitDeStartuper – Piste On Jobs – Pandhi Moukouyou #Startup #Entreprenariat @Pandhi_M @piste_on_jobs

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Piste On Jobs est le 1er réseau social professionnel de recherche d’emploi par recommandation. C’est un nouveau concept de recherche d’emploi collaboratif. Les demandeurs d’emploi s’entraident pour leurs recherches. Les salariés, stagiaires ou anciens stagiaires peuvent recommander les membres en recherche.

Piste On Jobs a toutes les clés en main pour réussir. Nous avons remporté le Neuilly Nouveaux Médias et est à présent hébergée et accompagnée par un grand groupe : Chanel.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Il y a 9 ans, mon associé m’a aidé pour ma recherche de stage. Depuis, j’ai toujours aidé mon entourage dans leurs recherches en les recommandant à des contacts. Je me suis dit qu’il serait intéressant de créer un réseau social où tout le monde s’entraiderait.

Aujourd’hui, seulement 20% des offres sont visibles. Plus de 80% des offres sont cachées et accessibles uniquement grâce au réseau et bouche à oreille. C’est pourquoi, Piste On Jobs a développé un outil innovant qui permet aux demandeurs d’emploi d’accéder à des offres cachées justement grâce à leurs réseaux de contact.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous souhaitons acquérir de la visibilité et faire savoir aux demandeurs d’emploi qu’il existe un moyen plus facile pour trouver un emploi, et aux salariés un nouveau moyen pour diffuser les offres de leur entreprise pour aider leurs contacts à accéder à l’emploi.

Une fois que nous aurons atteint la masse critique nécessaire et prouvé la véracité de notre concept, nous nous tournerons vers d’autres investisseurs afin d’agrandir l’équipe.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Je suis un entrepreneur créatif et passionné qui a 1000 idées par minute ! Heureusement que j’ai une superbe équipe avec moi pour récolter et cadrer les meilleurs d’entre elles. Grâce à la créativité, on arrive toujours à trouver des solutions aux problèmes qu’on rencontre.

Quelle est votre formation initiale ?
J’ai un profil plutôt commercial. J’ai obtenu un BTS Négociation Relation Client et une Licence Management et Gestion Commerciale. Pour obtenir des compétences entrepreneuriales, j’ai fait un Diplôme Universitaire en Création d’Entreprise.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
J’adore les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, le marketing et le webmarketing. J’aime les problèmes et chercher un moyen pour les résoudre. Par exemple, avec Piste On Jobs, on essaie de résoudre le problème de l’accessibilité à l’emploi !

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je pense que j’ai toujours été « entrepreneur » car depuis tout jeune, j’ai toujours eu pleins d’idées de business innovant pour gagner de l’argent. Mais je ne suis jamais passé à l’action.

Je suis vraiment devenu entrepreneur en 2012 quand un ami m’a dit « Pandhi tu ne feras jamais rien ! Tu as toujours plein d’idées mais tu ne fais rien ! ». Quelques mois après, je me lançais dans Piste On Jobs.

Il y a encore d’autres projets secrets… Vous en entendrez peut être parler un jour !

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?

  1. La crédibilité : Deux jeunes qui se lancent dans l’emploi, le recrutement etc alors qu’il existe des structures comme Pôle Emploi et des réseaux comme Viadeo… Personne ne devait pensait que nous irons si loin. Lorsqu’on a su rassembler 18 000 membres, avons eu un premier investisseur et avons été hébergé par Chanel, là on a commencé à être écouté…
  2. L’équipe : Pendant 2 ans nous avons été que 2 sur le projet, aujourd’hui nous sommes 7 ! Trouver les bons postes était difficile. Surtout le développeur ! A présent on économise en internalisant les coûts.
  3. Les financements : Financer un site internet n’est pas ce que préfèrent les banques. Ca été plus facile lorsque nous sommes revenu quelques mois plus tard avec un investisseur.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Pour réussir dans l’entreprenariat il faut être patient et persévérant. Beaucoup pense qu’en se lançant, en quelques mois ils vont avoir des retombées. Il y a des hauts et beaucoup de bas ! Il faut donc relativiser, se remettre en question, trouver des solutions, mesurer les changements continuellement. Il ne faut pas baisser les bras et recommencer tout le temps jusqu’à ce que le client trouve le produit/service parfait. Notre projet a changé au moins 100 fois !

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Pour commencer, nous avons mis un apport personnel. Ensuite nous avons eu un investisseur et un prêt bancaire. Dernièrement nous avons eu deux subventions. Dans quelques mois nous allons ouvrir le capital à d’autres investisseurs.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Le point à surveiller c’est le besoin. Est-ce que des personnes ont besoin de votre produit/service. Il y a déjà eu beaucoup de projets intéressants qui sont sortis, des grosses sommes dépensées mais dont les gens n’avaient pas besoin. Il faut en amont faire une vraie étude de marché. Il existe de bonnes structures qui peuvent aider.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Ne pas se lancer seul… Entre toutes les démarches administratives et faire tourner son business c’est dur. Il faut absolument trouver un ou plusieurs associés pour se diviser les tâches et avancer. Aujourd’hui, nous dépensons beaucoup dans la masse salariale, mais je ne changerai en aucun cas mon équipe. On a des personnes excellentes à chaque poste qui permettent à Piste On Jobs de grandir chaque jour.

Compte Twitter :
https://twitter.com/Pandhi_M

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/pandhi-moukouyou/5a/530/b20/en

Blog ou sites :
https://pisteonjobs.com/

_______________________________________________

Portrait de startuper #29 – Piste On Jobs – Pandhi Moukouyou par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #28 – Compte Epargne CO2 – Jean-Luc Baradat par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #27 – MyCookr – Guillaume Sauvage Combat par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #26 – Shortways – Toan Nguyen par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

La #digitalisation de la fonction commerciale, une question de survie pour les entreprises via @NicolaGoldstein @journaldunet

E-Commerce-450x235

La #digitalisation de la fonction commerciale, une question de survie pour les entreprises via @NicolaGoldstein @journaldunet

Les petites et moyennes entreprises françaises accusent un retard alarmant dans la digitalisation de leurs forces de vente. Des solutions existent pourtant pour doper leur prospection commerciale on et off line.

http://goo.gl/j86Qja

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’inévitable transformation digitale des entreprises
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Ces entreprises du secteur public qui ont le vent du digital en poupe
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur L’Obs Le Plus : DSI vs. Marketing : Le bras de fer du digital !
___________________________________

Connected cars – legal issues and hurdles! #IOT via @GiuolioCoraggio

connected-cars-3-1024x400

Connected cars – legal issues and hurdles! #IOT via @GiuolioCoraggio

Connected cars are expected to generate $ 131.9 billion by 2019 with a compound annual growth rate (CAGR) of 34.7% from 2013 to 2019.  But such growth shall face legal issues that not only affect data protection matters, but also have an impact on product liability issues, telecom law obligations, security and data loss risks.

http://goo.gl/nAIi5M

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’inévitable transformation digitale des entreprises
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Ces entreprises du secteur public qui ont le vent du digital en poupe
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur L’Obs Le Plus : DSI vs. Marketing : Le bras de fer du digital !
___________________________________

Pour les médias, « Ignorer les #RéseauxSociaux, c’est courir à la catastrophe » via @PerrineCrequy @LaTribune

barry

Pour les médias, « Ignorer les #RéseauxSociaux, c’est courir à la catastrophe » via @PerrineCrequy @LaTribune

Samantha Barry a présenté au GEN les opérations menées depuis sa prise de fonction, il y a un an. Pour cette ancienne de la BBC, qui a aussi goûté à la radio et au Web, les médias ne peuvent plus ignorer les réseaux sociaux.

http://goo.gl/Ooz3E4

___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : Personal Branding et Growth Hacking : 5 conseils pour augmenter sa visibilité
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : De limportance des réseaux sociaux professionnels
___________________________________
___________________________________
Rappel ma conférence à Dauphine : Best-practices sur Linkedin
___________________________________

#PortraitDeStartuper – Compte Epargne CO2 – Jean-Luc Baradat #Startup #Entreprenariat @jlbaradat @CompteCO2

Portrait de startuper #28 - Compte Epargne CO2 - Jean-Luc Baradat - par Sébastien Bourguignon

#PortraitDeStartuper – Compte Epargne CO2 – Jean-Luc Baradat #Startup #Entreprenariat @jlbaradat @CompteCO2

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Mise en circulation d’une monnaie climatique permettant de lutter contre le changement climatique.

450 est une jeune entreprise innovante immatriculée au RCS de Brest qui a inventé le produit nommé « Compte épargne CO2® ».

La vision et la volonté de 450 est d’encourager et d’inciter positivement les citoyens à réduire leurs émissions de CO2 en récompensant les baisses d’émissions. 450 a reçu l’agrément de l’Etat pour distribuer ses « kgs de CO2 Kyoto » aux entreprises et aux ménages qui réduisent leurs émissions. 450 a choisi de s’appuyer sur le Protocole de Kyoto, actuellement en cours de renégociation, car il est un instrument juridique international puissant qui permet d’agir concrètement contre le changement climatique dès aujourd’hui.

Les fondateurs de l’entreprise et un groupe d’actionnaires privés partagent une vision optimiste et constructive d’un avenir sobre en CO2.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Pour concilier augmentation du pouvoir d’achat, croissance économique, et baisse d’émissions de CO2.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Le problème climatique étant mondial, la monnaie climatique l’est aussi. Dans le monde, toutes les entreprises, tous les ménages peuvent donc ouvrir des comptes CO2…

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Plutôt créatif.

Quelle est votre formation initiale ?
Ingénieur et MBA (Chicago boy).

Qu’est-ce qui vous passionne ?
La voile, la mer, l’économie et la musique baroque.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Première société créé en 1999, pour lancer une rupture technologique dans les implants dentaires, avec la réalisation d’un essai clinique qui était une première mondiale. Création d’une société de biotechnologie en Corée du Sud pour l’institut Pasteur Korea afin de valoriser les travaux de recherche de l’institut, et puis 450, la société qui opère les comptes CO2.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Un ancien Président de la République avait coutume de dire que « les merdes volent toujours en escadrille ». L’adage est bien vrai ! Heureusement que les bonnes nouvelles volent aussi en escadrille.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Un mélange d’opiniâtreté/pugnacité, mais la frontière avec l’entêtement est tenue, et de flexibilité/agilité intellectuelle pour adapter son business model en fonction des résultats obtenus.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?Augmentation de capital principalement. et de très rares petites subventions locales.

 

Compte Twitter :
https://twitter.com/jlbarada

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/jean-luc-baradat/11/3a6/27b

Blog ou sites :
https://www.compteepargneco2.com/
http://mag.compteepargneco2.com/

_______________________________________________

Portrait de startuper #28 – Compte Epargne CO2 – Jean-Luc Baradat par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #27 – MyCookr – Guillaume Sauvage Combat par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #26 – Shortways – Toan Nguyen par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #25 – Shortways – Toan Nguyen par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

#Stratégie des 100 premières marques sur Youtube #SocialMedia via @SoussanCarole @CB_News

google-100-une-261900

#Stratégie des 100 premières marques sur Youtube #SocialMedia via @SoussanCarole @CB_News

Postez le jeudi et faites long… Sur la base du top 100 Interbrand’s Best Global Brands de 2014), Google, en collaboration avec Pixability scrute en profondeur les stratégies des 100 premières marques sur Youtube, allant des contenus mis en ligne, aux utilisateurs qui les regardent, aux dépenses publicitaires…

http://goo.gl/14eV1m

___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : Personal Branding et Growth Hacking : 5 conseils pour augmenter sa visibilité
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : De limportance des réseaux sociaux professionnels
___________________________________
___________________________________
Rappel ma conférence à Dauphine : Best-practices sur Linkedin
___________________________________

Le fondateur de Blablacar appelle la France à prendre sa place dans l’#economiecollaborative via @clairelegros @lemondefr

CKWVi4PUwAAjHAc

Le fondateur de Blablacar appelle la France à prendre sa place dans l’#economiecollaborative via @clairelegros @lemondefr

Frédéric Mazzella est devenu l’un des entrepreneurs les plus emblématiques de la « french tech » grâce à Blablacar, l’application de covoiturage qu’il a créée. Il veut aujourd’hui que la France, compte tenu de son environnement favorable aux start-up, prenne sa place dans le paysage numérique mondial. Jusqu’où peut aller la consommation collaborative ? Quelle place pour la France ? A qui appartiennent les données collectées ? Il répond à nos questions.

http://goo.gl/7wSSch

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’inévitable transformation digitale des entreprises
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Ces entreprises du secteur public qui ont le vent du digital en poupe
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur L’Obs Le Plus : DSI vs. Marketing : Le bras de fer du digital !
___________________________________

Et si Twitter pouvait aussi servir comme outil de #recrutement ? #Management #RH via @olivcim

Infographie-224-banniere-communication-530x200

Et si Twitter pouvait aussi servir comme outil de #recrutement ? #Management #RH via @olivcim

Ce n’est pas le premier usage auquel on songe spontanément lorsqu’on parle de Twitter. Pourtant, 58% des personnes en recherche d’emploi ou souhaitant évoluer professionnellement utilisent la plateforme sociale pour tenter de trouver des opportunités. Pour les recruteurs comme pour les entreprises, c’est un canal encore peu usité. L’éditeur américain de logiciels de management AkkenCloud a publié une infographie pour aider et conseiller sur le sujet.

http://goo.gl/uCCDQA

_______________________________________________

Rappel : De la #Stratégie pour les Managers Opérationnels #ManagementStratégique #Management #Leadership
_______________________________________________