[#Inédit] Ne manquez pas demain l’#Étude sur le « profil type » du Startuper v/ #PortraitDeStartuper @Monkey_Tie

inédit-etude-profil-de-startuper-avec-monkey-tie-et-sebastien-bourguignon

[#Inédit] Ne manquez pas demain l’#Étude sur le « profil type » du Startuper v/ #PortraitDeStartuper @Monkey_Tie

Après plusieurs semaines de travail, nous avons réalisé avec le site Monkey tie, une étude inédite concernant les startupers, l’objectif étant de déterminer leur « profil type ». Basée sur les tests de personnalité de plus de 25 startupers, cette étude met en avant des résultats passionnants. Nous publierons les résultats de l’étude demain dimanche 1er novembre à 22h, alors soyez présents et venez découvrir si vous aussi vous avez un profil de startuper !

[#Agile] Management visuel : Les 10 questions à se poser pour réussir via @islifeserious

management-visuel

[#Agile] Management visuel : Les 10 questions à se poser pour réussir via @islifeserious

Ne sous estimez pas la puissance du visuel. Nous sommes tous des penseurs visuels. Dans notre cerveau, nous avons plus de neurones dédiés à la vue qu’à tous les autres sens combinés. Cette capacité à construire des images fonctionne d’ailleurs même quand nous avons les yeux fermés, et même quand nous dormons ! C’est pourquoi le management visuel est certainement le meilleur moyen de partager de l’information au sein d’une équipe. Les tableaux de management visuel sont souvent envisagés pour des équipes en mode projet mais ils sont pertinents aussi pour des équipes qui ne sont pas en mode projet. Le tout est de se poser les bonnes questions.

http://goo.gl/xXB6C6

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Le Lean Startup, la méthode des petits pour les grands
___________________________________
___________________________________
___________________________________
___________________________________
___________________________________

 

[#SocialMedia] #Twitter Analytics : lancement d’un outil de social listening via @isabellemathieu @socialshaker

Twitter_Analytics__lancement_d’un_outil_de_social_listening___Blog_Socialshaker

[#SocialMedia] #Twitter Analytics : lancement d’un outil de social listening via @isabellemathieu @socialshaker

Twitter vient de lancer « Twitter Brand Hub » , un outil de social listening et d’analytics qui permet aux annonceurs de comprendre « ce que leurs clients, prospects et influenceurs disent, pensent et ressentent au sujet de leur marque ».

http://goo.gl/ttCRI2

___________________________________

___________________________________

 
___________________________________
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : De limportance des réseaux sociaux professionnels
___________________________________

[#TransfoNum] Comment l’#IoT va faire disparaître 4 objets majeurs du quotidien ? via @Adr3nergic @Alliancy_lemag

top-10-entreprises-IoT

[#TransfoNum] Comment l’#IoT va faire disparaître 4 objets majeurs du quotidien ? via @Adr3nergic @Alliancy_lemag

Selon le cabinet d’étude IDC, le marché mondial de l’Internet des Objets devrait tripler d’ici à 2020 pour atteindre les 1 500 milliards d’euros et 50 milliards d’objets connectés. Initialement développé pour l’industrie, l’Internet des Objets (IoT) commence déjà à chambouler les habitudes des consommateurs, notamment en matière de sécurité. En étendant la portée d’Internet à des appareils qui n’étaient jusqu’alors pas connectés, un paradoxe apparaît : même si ces objets connectés deviennent potentiellement « à risque », avec la possibilité d’une intrusion au sein de données personnelles, ils apportent aussi une sécurité additionnelle considérable. Avec l’IoT, des objets et habitudes de notre quotidien vont devenir obsolètes et seront remplacés par d’autres.

http://goo.gl/rsdYfq

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’innovation des grands groupes passe par les startups
___________________________________

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’inévitable transformation digitale des entreprises
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Ces entreprises du secteur public qui ont le vent du digital en poupe
___________________________________

#PortraitDeStartuper – Soluti – Alexandre Vallin #Startup #Entreprenariat @AlexVallin @solutilyon

Portrait de startuper #70 - Soluti - Alexandre Vallin - par Sébastien Bourguignon

#PortraitDeStartuper – Soluti – Alexandre Vallin #Startup #Entreprenariat @AlexVallin @solutilyon

Comment décririez-vous votre entreprise ?
SOLUTI c’est une poignée de professionnels passionnés. Des développeurs web et mobile, Scrum masters et chefs de projet qui partagent une passion : le web ! Experts dans leur domaine, SOLUTI réalise les projets web les plus fous depuis 2013.

Basée à Lyon, SOLUTI est devenu la première agence WebTech rhônalpine. Caractérisée par l’esprit startup et par un savoir-faire technique à forte valeur ajoutée, elle s’est rapprochée des principaux acteurs dans l’accélération de l’innovation en établissant des partenariats avec les accélérateurs Pentalabbs et Axeleo.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
J’ai été frappé par le nombre de dirigeants d’entreprises qui voient le développement informatique comme une énorme contrainte / frein à leur croissance. Je voulais changer cela et être acteur de la transition numérique des entreprises, moteur de croissance pour mes clients.
Enfin le Web, parce que c’est le plus grand terrain de jeu ! Tout est à créer, réinventer et innover. De plus, ces technologies n’ont plus rien à prouver sur leur efficacité 🙂

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous sommes actuellement 15 et nous avons fait 100% de croissance entre N-2 et N-1. A 3 ans, je veux développer la qualité de nos prestations et grandir raisonnablement pour continuer de délivrer avec agilité et efficacité.  Et être reconnu comme L’Agence Webtech à Lyon, puis en France.

Pour cette année ? Passer le 1M d’euros de CA.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Elle est dur cette question ? 😉
Optimiste et persévérant !

Quelle est votre formation initiale ?
Ingénieur informatique, spécialisé en SI et aide à la décision. ISIMA à Clermont-Ferrand.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
L’entrepreneuriat, l’innovation de services et l’innovation technologique.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Soluti est ma 4ème expérience d’entrepreneur.

Ma première expérience (20 ans) s’est faite en parallèle de mes études avec un pote : distribution de logiciels pour les médecins de ville et développement de sites Web.

Ma seconde expérience s’est faite chez « Pass Loisirs », en associé minoritaire (en parallèle de mes études aussi), on a revendu 2 ans et demi après à NOVALTO. 1 an et demi après, Novalto m’a embauché en tant que CTO, poste occupé pendant 4 ans.

La troisième expérience fut un « fail », en parallèle de mon statut de salarié. J’ai appris plein de choses, notamment celui de ne pas essayer de tout faire en même temps !

Puis Soluti en octobre 2013, j’ai quitté Novalto sur le motif de vouloir entreprendre et ils ont externalisé chez moi une bonne partie de leurs développements Web.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
A la fois beaucoup et à la fois aucune 🙂

Quand j’entends d’autres entrepreneurs, je me dis que j’ai eu beaucoup de chances. Mais il n’empêche que j’ai du relever le challenge d’une augmentation de capital (100k auprès d’un industriel), le marketing de notre offre, une commercialisation efficace, une production de qualité, des impayés, etc.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Humain : persévérer, ne pas se mentir et être optimiste.

Réseau : il faut être à un moment de sa vie où on se sentira aidé, soutenu. On ne réussi pas seul.

Association : être très exigeant sur le partage de valeurs avec ses associés, sinon c’est le crash assuré.

Tréso : avoir une stratégie de cash établie (aides, CA, etc.) sinon on s’enlise très vite.

Méthodologique : accepter de pivoter, tester, exécuter, puis recommencer.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Dans les 18 premiers mois aucun, je fais du service donc je n’avais pas de besoins. Mais pour accélérer et répondre au BFR grandissant, levée de 100k auprès d’un industriel + BPI de 50k.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Son état personnel psychologique et physique.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Si tu y vas, c’est pour casser la baraque ! Une attitude entrepreneuriale timide te mènera dans le mur. Accepte de le faire à fond, d’avoir de l’ambition et d’y croire.

Compte Twitter :
https://twitter.com/AlexVallin

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/alexandre-vallin/7/b48/5b6

Blog ou sites :
https://www.soluti.fr

_______________________________________________

Portrait de startuper #72 – My Fine Art Exhibition – Anne-Constance Launay – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #71 – Soluti – Alexandre Vallin – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #70 – Wimi – Lionel Roux – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #69 – Raizers – Grégoire Linder – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

 

[#Startup] La #FinTech française : une cause perdue face aux #banques via @payname

La-FinTech-française-une-cause-perdue-face-aux-banques

[#Startup] La #FinTech française : une cause perdue face aux #banques via @payname

L’industrie de la finance est un marché complexe à faire bouger. La FinTech française se dit prête à changer la banque, mais parfois à demi-mots. Est-ce possible ?

http://goo.gl/HYJ2zb

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’innovation des grands groupes passe par les startups
___________________________________

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’inévitable transformation digitale des entreprises
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Ces entreprises du secteur public qui ont le vent du digital en poupe
___________________________________

[#SocialMedia] #RéseauxSociaux professionnels, faut-il être in ou out ? via @Alban_Jarry @LePlus

reseaux_sociaux_network

[#SocialMedia] #RéseauxSociaux professionnels, faut-il être in ou out ? via @Alban_Jarry @LePlus

Longtemps réservé à la sphère amicale et personnelle, le monde des médias et réseaux sociaux a depuis quelques années pénétré le domaine professionnel. Mise en relations, retrouvailles, partage d’informations, recherche d’emploi, en fonction des préoccupations du moment chacun pourra y trouver un intérêt.

http://goo.gl/DbL1yt

___________________________________

___________________________________

 
___________________________________
___________________________________
___________________________________
Rappel mon Article sur le Journal Du Net : De limportance des réseaux sociaux professionnels
___________________________________

[#Agile] Le vrai visage du @#DevOps : Cap vers l’#agilité via @jonadupio @journaldunet

devops-example

[#Agile] Le vrai visage du @#DevOps : Cap vers l’#agilité via @jonadupio @journaldunet

Les approches Lean et Agile sont aujourd’hui largement répandues dans la plupart des environnements de développement de produits et de logiciels. S’agissant de la chaîne de mise en production des produits/applications logiciels, DevOps est devenu un standard de fait, à travers l’introduction des principes du Lean permettant d’optimiser la chaîne de valeur entre la conception d’un produit logiciel, son déploiement en production et la maintenance associée.

http://goo.gl/4e8wM9

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Le Lean Startup, la méthode des petits pour les grands
___________________________________
___________________________________
___________________________________
_______________________________________________

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper – Wimi – Lionel Roux #Startup #Entreprenariat @lroux03 @WimiPro

Portrait de startuper #70 - Wimi - Lionel Roux - par Sébastien Bourguignon

#PortraitDeStartuper – Wimi – Lionel Roux #Startup #Entreprenariat @lroux03 @WimiPro

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Wimi est à ce jour la solution de productivité et de collaboration la plus complète du marché. Wimi est né de l’idée que l’accès aux solutions en ligne de gestion de projet et travail collaboratif ne devrait pas être uniquement réservé aux grandes entreprises. Lorsque Lionel Roux et Antoine Duboscq, consultants expérimentés, ont créé Wimi en 2010, ils avaient testé la plupart des plateformes collaboratives mais trouvaient ces solutions trop compliquées pour être utilisées avec leurs clients. Plus particulièrement, aucune solution n’intégrait de synchronisation de fichiers entre collaborateurs, une difficulté à laquelle Lionel et Antoine faisaient face eux même lorsqu’ils travaillent avec leurs clients.

Au lieu de se contenter de ce qui était disponible, ils ont décidé de construire leur propre outil. Grace à une expérience commune riche et diverse en organisation, gestion de projet, user experience et technologie, Wimi est né. Ils avaient compris rapidement que le point clé de la réussite de Wimi serait de rendre cette solution suffisamment simple pour être utilisée par les entreprises de toute taille. Développée avec pour cible les entrepreneurs, Wimi permet de se concentrer sur la productivité des équipes et les aspects à forte valeur ajoutée plutôt que de consacrer un temps précieux sur des éléments non cœur de métier.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Juste avant la création de Wimi, j’étais directeur associé dans un cabinet de conseil au sein duquel une collaboration efficace est une clé de succès. Mon rôle consistait à piloter un certain nombre de missions pour des clients divers et des équipes de consultants distinctes. A cette époque, les offres de collaboration n’étaient pas satisfaisantes car souvent trop complexes ou mal adaptées au besoin réel du travail d’équipe. Notre vision consiste à faire de Wimi le meilleur outil de collaboration et de travail d’équipe au monde.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Nous souhaitons briser le monopole des solutions nord-américaines dans le domaine des solutions de productivité en offrant une solution intégrée de travail d’équipe complète et simple d’utilisation. Concrètement, nous souhaitons devenir une référence du domaine en Europe et aux Etats-Unis.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Professionnellement, je suis attiré par le challenge et la diversité. L’entrepreneuriat apporte cela et bien plus. J’éprouve du plaisir à créer de nouvelles activités, à construire et développer une équipe, et réussir collectivement.

Quelle est votre formation initiale ?
Je suis ingénieur ENSAM de formation initiale puis j’ai complété ma formation par un MBA à HEC Paris.

Qu’est-ce qui vous passionne ?
L’être humain, les sports extrêmes, les jeux de stratégies, l’entreprenariat

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
J’ai commencé ma carrière pour Elf Aquitaine au Japon ou je suis resté 2 ans. J’ai ensuite créé ma première entreprise à Los Angeles, USA dans le domaine des carburants de compétition. Puis, après avoir revendu ma première entreprise, j’ai souhaité compléter ma formation d’ingénieur par un MBA à HEC Paris. J’ai ensuite rejoint le cabinet de conseil en stratégie WMI, particulièrement dynamique dans le domaine des nouvelles technologies, et qui appartient au start-up studio AD&P Ventures. Après 5 années de conseil, j’ai souhaité reprendre la voie de l’entreprenariat, et avec Antoine Duboscq le fondateur du studio, nous avons créé Wimi en 2010.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans cette aventure ?
Les principales difficultés sont venues de la recherche de fonds lorsque nous étions en phase de R&D sans revenus substantiels. Cette phase est maintenant derrière nous. L’autre difficulté est le recrutement de profils techniques et design d’excellence. Cela reste un challenge permanent.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
La ténacité, la patience, le bon sens, le pragmatisme, la capacité à se remettre en question.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Nous avons volontairement choisi un mode de financement privé (principalement Business Angels) et n’avons pas souhaité sollicité de fonds d’investissement.

S’il n’y en avait qu’un, quels serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Piloter avec prudence la consommation de cash. Il faut savoir économiser ses ressources en attendant que l’activité décolle. Grâce à cela nous avons pu franchir avec succès les phases initiales.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Je lui conseillerai de prendre un soin particulier à s’entourer (associés, conseillers, employés) de personnes de confiance, complémentaires en terme de compétences et sur lesquels il est possible de construire une équipe plus étendue.

Compte Twitter :
https://twitter.com/lroux03

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/pub/lionel-roux/0/287/a01

Blog ou sites :
https://www.wimi-teamwork.com/fr/

_______________________________________________

Portrait de startuper #70 – Wimi – Lionel Roux – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

Précédents portraits de la série :
_______________________________________________

Portrait de startuper #69 – Raizers – Grégoire Linder – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #68 – Gladys – Erwan Knittel – Guillaume Lépine – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

_______________________________________________

Portrait de startuper #67 – AddWorking – Julien Pérona – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

 

[#Digital] #Uber, #Amazon, #Airbnb: le #numérique nous rend-il socialement irresponsables ? via @franceculture

Uber__Amazon__Airbnb__le_numérique_nous_rend-il_socialement_irresponsables___-_Idées_-_France_Culture

[#Digital] #Uber, #Amazon, #Airbnb: le #numérique nous rend-il socialement irresponsables ? via @franceculture

Nous poursuivons la réflexion autour des mutations provoquées par la transition numérique. Il a déjà été question lors des précédentes tables rondes, de la loi Pour une République numérique, nous avons parlé de la façon dont Internet peut aider à la lutte contre le réchauffement climatique.

http://goo.gl/tJ7zZh

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’innovation des grands groupes passe par les startups
___________________________________

___________________________________

Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : L’inévitable transformation digitale des entreprises
___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Ces entreprises du secteur public qui ont le vent du digital en poupe
___________________________________