[#Startup] La #FrenchTech en 2016 en 5 défis ! via @SRNLF @LUsineDigitale

emmanuel-macron-voeux-french-tech-2016

[#Startup] La #FrenchTech en 2016 en 5 défis ! via @SRNLF @LUsineDigitale

On passe à la vitesse supérieure pour la French Tech pour cette nouvelle année, de gros enjeux avec à la clé la poursuite de leur développement, j’adhère particulièrement au défi des partenariat avec les ETI qui seront sûrement plus faciles à matérialisés que ceux avec les grands groupes.

2015 a été une année d’accélération pour la French Tech… 2016 doit être celle de la confirmation, pour Emmanuel Macron, qui a défini cinq grands chantiers lors de ses vœux à la French Tech, le 29 janvier.

http://goo.gl/M0VdIh

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________

Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

#PortraitDeStartuper – Hesus – Emmanuel Cazeneuve #Startup #Entreprenariat @EmmanuelCazeneu @hesuscorp

Portrait de startuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve - par Sébastien Bourguignon

#PortraitDeStartuper – Hesus – Emmanuel Cazeneuve #Startup #Entreprenariat @EmmanuelCazeneu @hesuscorp

Comment décririez-vous votre entreprise ?
Hesus est une entreprise pionnière, éthique et axée sur le service.

Pour nous décrire, j’aime utiliser le terme de « disruption » parce que nous cassons les codes, c’est à la fois ce qui nous a permis d’exister et de nous affirmer.

Avant notre arrivée le secteur du BTP était installé dans une certaine routine que nous avons brisée en répondant, pourtant, à des besoins basiques puisqu’il s’agit d’évacuer les déchets de chantier.

Pour gérer ces déchets, nous apportons à nos clients la meilleure solution, à la fois économique et logistique.

Aussi, quand cela est possible, nous leur proposons de valoriser certains de leurs déchets. Une démarche qui a le double avantage de faire faire des économies à nos clients et de pousser les acteurs du BTP à envisager des processus d’activité plus durables.

Aujourd’hui, les déchets du BTP sont 5 fois supérieurs aux déchets ménagers. La question de la gestion doit selon nous se poser en amont et c’est ce que nous essayons de faire, par exemple avec le Grand Paris.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Parce-que je suis persuadé de deux choses : la première c’est que le service est l’alpha et l’oméga d’une entreprise ; la seconde c’est qu’en tant qu’entrepreneur il vaut mieux se lancer dans un domaine qui a trait avec son propre savoir-faire.

Aujourd’hui, tout le monde a envie de créer sa start-up et cherche l’« idée du siècle », mais peu sont ceux qui essayent de tirer profit de ce qu’il savent faire pour innover dans leur secteur. C’est ce que nous avons essayé de faire, notre idée n’est pas révolutionnaire mais elle répond à un réel besoin. Nous innovons dans son application et son évolution.

Quelles sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Devenir le leader européen des places de marché du BTP.

Comment vous décririez-vous en tant qu’entrepreneur ?
Entreprenant ! Je dis toujours « La prochaine idée sera la meilleure ». C’est bien de solidifier ses acquis mais il ne faut pas se reposer dessus.

Quelle est votre formation initiale ?
Msc Environmental Sciences au Trinity College de Dublin

Qu’est-ce qui vous passionne ?
L’équipe. La particularité de la mienne c’est qu’elle est en majeure partie composée de femmes. Je pense que c’est un atout, dans un milieu très masculin comme celui du BTP, elles apportent un regard différent. C’est très enrichissant.

Quel a été votre parcours d’entrepreneur ? Depuis quand êtes-vous entrepreneur ?
Je suis tombé dedans quand j’étais petit ! Mes parents sont entrepreneurs. Mon père est à la tête d’une société d’expertise comptable qui emploie 150 personnes, ce qui m’a appris à avoir une vision entrepreneuriale ; ma mère, gère un vignoble dans le bordelais, ce qui m’a appris à chercher, une, voire plusieurs, bonnes raisons de trinquer !

J’ai lancé Hesus en 2008 et depuis je n’ai jamais regretté d’avoir levé mon verre à cette occasion. Merci maman…

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
Comme tout le monde : la peur, le doute.

Il y a aussi ce que j’appelle « la tentation de la PME », vous savez c’est le petit diable perché sur votre épaule, qui vous dit d’arrêter d’investir, de surveiller votre trésorerie, de limiter l’audace et qui vous détourne doucement de votre idée de départ. C’est aussi en quelque sorte un dérivé du doute.

D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entrepreunariat ?
Le travail, la chance, la passion, le doute… Ne pas bruler les étapes et paradoxalement aller vite. Vous ne savez pas combien de temps vous réussirez à garder votre avantage concurrentiel. C’est là-dessus que nous travaillons en permanence. Il faut être présents là où on ne nous attend pas.

Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?
Fonds propres. Une cagnotte de 1000 euros.

S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ?
Le next step : où je serai demain ? Il ne faut pas se mentir, aujourd’hui peu de start-ups peuvent se vanter de durer, je pense, en effet, qu’il existe une obsolescence programmée qu’il faut arriver à conjurer.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ?
Chercher l’idée en soi et pas en dehors de soi ; miser sur son propre savoir-faire. Le meilleur conseil que je peux donner c’est bien entendu de se lancer, même si ça tout s’arrête demain, vous aurez vécu une superbe expérience !

Compte Twitter :
https://twitter.com/EmmanuelCazeneu

Compte Linkedin :
https://fr.linkedin.com/in/emmanuel-cazeneuve-baab8632/en

Blog ou sites :
http://www.hesus.eu

_______________________________________________

#PortraitDeStartuper #1 – Hesus – Emmanuel Cazeneuve – par Sébastien Bourguignon
_______________________________________________

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

[#Entreprise] Comment bien vendre sa #Startup ? via @EchosStart

3713_1453892577_vendre-sa-startup_660x438p

[#Entreprise] Comment bien vendre sa #Startup ? via @EchosStart

Excellent article à destination des startupers qui se poseraient la question de la bonne manière de bien vendre son entreprise.

Vendre son “bébé”, c’est souvent un moment compliqué pour les entrepreneurs. Nous avons demandé à des startuppers chevronnés et à des spécialistes de la question de nous livrer quelques conseils pour que tout se passe au mieux.

http://goo.gl/BGUpCe

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________

Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

[#Startup] La France nouveau pays des #Licornes ? via @gbregeras @nrauline @LesEchos

1194789_021639791386_web_tete_660x387p

[#Startup] La France nouveau pays des #Licornes ? via @gbregeras @nrauline @LesEchos

Article intéressant sur la multiplication à venir de licornes en France et plus largement en Europe. Nos pépites pour la plupart n’avaient pas atteint les phases et âges critiques de développement pour pouvoir prétendre à des levées importantes, mais le retard de ce point de vue est en train de se combler, ainsi certaines de nos startups de la FrenchTech seront prochainement en capacité de prétendre à ces levées et valorisations records, on en a vu quelques unes en 2015 d’ailleurs.

Pour autant, l’article relève que les créneaux sur lesquels nous avons des licornes potentiels sont finalement ceux qui n’ont pas été exploités par les startups américaines. Il y a donc peu de chances dans ces conditions que nous ayons autant de licornes qu’aux Etats-Unis, affaire à suivre en 2016.

Plusieurs start-up hexagonales se positionnent, dans le sillage de Criteo ou BlaBlaCar.

http://goo.gl/uYPtOU

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

 

 

[#PortraitDeStartuper] RDV le 01/02 matin pour la Saison 2 #FrenchTech #Startup #Innovation #Entreprenariat

Démarrage de la Saison 2 de #PortraitDeStartuper - par Sébastien Bourguignon

[#PortraitDeStartuper] RDV le 01/02 matin pour la Saison 2 #FrenchTech #Startup #Innovation #Entreprenariat

L’écosystème startup est en plein boom, depuis plusieurs semaines les choses ont beaucoup bougé. Fin 2015, Axelle Lemaire (Secrétaire d’État chargée du Numérique, auprès du ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique) lançait « L’alliance pour l’innovation ouverte » afin de promouvoir les partenariats entre startups et grands groupes. Cette alliance matérialise l’ambition du gouvernement de faciliter le plus possible les partenariats entre l’univers rapide, agile et vif des startups et celui plus lourd, complexe et lent des grands groupes. Une des clés du succès passera par l’exemple, l’état lui-même doit montrer qu’il s’adosse à des startups pour développer ses projets.

En janvier, une délégation de la FrenchTech partait au CES à Las Vegas, la plus grosse jamais envoyée, la 2ème en taille derrière celle des Etats-Unis. Accompagnée de plusieurs membres du gouvernement dont le Ministre de l’Economie Emmanuel Macron, cette délégation s’est faite remarquée sur place et dans la presse. Une vrai réussite, même si d’aucun pourront dire qu’il manque encore un peu d’organisation dans notre déplacement, il est clair que nos pépites souhaitent rivaliser à l’international avec les plus belles startups étrangères.

Et puis, une prise de conscience aussi, notre Ministre de l’Economie déclarait récemment que la vie d’un entrepreneur était plus dur que celle d’un salarié, de ce point de vue on peut dire que les startupers et patron de TPE / PME ont été entendus, à voir maintenant comment leur rendre la vie plus douce afin de leur donner les moyens de se développer et donc forcément d’embaucher. Les startups sont porteuses d’un formidable espoir pour la France, en effet ils sont synonymes de réussite, de dynamisme et de croissance, il se pourrait que nos jeunes pousses portent une partie de la réponse à la crise que nous vivons depuis trop longtemps maintenant.

Mais pour cela, il y a encore du travail, le système doit se réformer et laisser place à une nouvelle donne, et cela ne pourra se faire qu’au travers d’une unité politique. Les clivages entre gauche et droite n’ont plus de sens dans les circonstances actuelles, les guerres de tranchées entre parties, entre individus est totalement hors de propos au regard du défi à relever. Le retour à la croissance, la baisse du chômage, le pouvoir d’achat, voilà bien des sujets sur lesquels il serait bon de se pencher sérieusement. Aider les entrepreneurs à avancer, c’est aider la France à se relever, car sans eux pas de création de valeur, pas d’impôts, pas de revenu.

Et nous pouvons compter sur nos startupers pour en créer de la valeur, si tant est qu’on leur en donne les moyens. Alors certes, les moyens financiers existent, les structures d’accompagnement et d’investissement se sont beaucoup développées depuis quelques années. Jusqu’à un certain niveau de besoins financiers, les startups peuvent relativement facilement trouver les investisseurs prêts à les suivre sous réserve que leur projet tienne la route. Mais il nous manque encore de gros investisseurs capable d’injecter de gros volumes d’argent pour certains paliers de développement. Il reste encore nécessaire pour nos entrepreneurs d’aller chercher ces financements à l’étranger.

Pour autant, il faut accélérer la levée des contraintes, qu’elles soient réglementaires, administratives ou légales. Ce n’est pas nouveau tout le monde le pense, le dit mais rien ne bouge. Nous nous battons souvent à l’international avec des boulets aux pieds et des menottes aux mains. Nous ne sommes pas à armes égales avec les fameux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ou NATU (Netflix, Airbnb, Tesla et Uber). On peut espérer qu’au regard de la situation de notre pays, de la motivation des entrepreneurs et des discours actuels des politiques que les choses vont encore bouger en 2016.

Alors dans ces conditions, et parce que la Saison 1 a été un vrai succès, avec en point d’orgue le livre blanc « 80 #PortraitDeStartuper« , le projet #PortraitDeStartuper redémarre pour une 2ème saison à partir du 01/02 pour mettre en avant tous ces entrepreneurs qui créent, qui développent, qui avancent, et puis qui peinent aussi, qui se plantent parfois mais surtout qui sont intarissables sur leur entreprise et passionnés par le partage d’expérience. Vous allez pouvoir retrouver quotidiennement un nouveau portrait mis en avant sur ce Blog.

Donc ne manquez pas cette reprise qui sera pour ceux d’entre vous qui n’ont pas suivi la Saison 1 de découvrir ce projet, et pour les autres de retrouver une saine lecture pour démarrer la journée.

___________________________________

Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

[#Entreprenariat] @EmmanuelMacron estime que la vie d’un #entrepreneur est plus dure que celle d’un salarié via @samuellaurent @decodeurs

4850506_6_f7fa_emmanuel-macron-ministre-de-l-economie-de_9206f8f57bf8af0a83188fc1f1d6e5b6

[#Entreprenariat] @EmmanuelMacron estime que la vie d’un #entrepreneur est plus dure que celle d’un salarié via @samuellaurent @decodeurs

J’ai vu depuis cette interview beaucoup de réactions positives de la parts d’entrepreneurs, startupers sur cette déclaration d’Emmanuel Macron sur RMC et BFMTV. Le Monde vient de publier un article sous forme d’étude très fourni sur la comparaison entre le salariat et l’entreprenariat.

C’est l’avis du ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron, qui était invité mercredi 20 janvier de RMC et BFMTV.
La phrase, volontiers provocatrice, de M. Macron, portait surtout sur les risques inhérents au fait de lancer une entreprise, que ne connaissent pas les salariés (« parce qu’il peut tout perdre, lui », précisait M. Macron).

http://goo.gl/qKhs5v

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

[#OpenInnovation] Comment rater un partenariat #startup / grand groupe en 5 points ! via @bzante @petit_web

visuel_10_social_rh150

[#OpenInnovation] Comment rater un partenariat #startup / grand groupe en 5 points ! via @bzante @petit_web

Cet article donne une bonne partie des clés aux différents freins qui constituent la relation startup / grand groupe, il s’agit beaucoup de bon sens mais il semble que cela ne soit pas si évident que cela pour les donneurs d’ordres Corporates.

À mettre en regard du billet publié par Taro Ugen sur Medium.

L’année 2015 a été marquée par la multiplication des marques d’intérêt des grands groupes par les start-up : hackatons, incubateurs, accélérateurs, fonds d’investissements corporate, think tank, appels à projets, mise en place de « proofs of concepts »… tout semble bon pour capter le dynamisme et l’innovation des jeunes pousses. Après le bourgeonnement des initiatives, 2016 sera l’année de la maturité et les projets communs, davantage orientés business, vont se multiplier. Voici nos clefs pour ne pas faire d’erreur.

http://goo.gl/83afU5

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

[#Startup] Comment l’#OpenInnovation peux tuer les startups ? via @Ugentaro @MediumFrance

1*sX9a1VrTpiJcCRr9aG8HfA

[#Startup] Comment l’#OpenInnovation peux tuer les startups ? via @Ugentaro @MediumFrance

Excellent article de Taro Ugen sur les problématiques de collaboration entre grands groupes et startups. J’adore l’idée de créer un nouveau type de rôle qui s’appellerait le Chief Growth Officer dont l’objectif serait réellement et avec des budgets concrets associés de monter des partenariats entre un Corporate et une Startup. Ce que j’en retiens c’est tout de même que sous des airs de bonne volonté, les grands groupes sont encore loin de réussir leur mue digitale et leurs programmes d’Open Innovation de la manière dont c’est décrit dans cet article.

Gageons que les volontés de l’état avec entre autre la création récente de l’Alliance pour l’innovation ouverte permettra de revenir à des relations pragmatiques et gagnantes entre startups et grands groupes.

Depuis un an, j’ai eu l’occasion de discuter avec un grand nombre de dirigeants de grandes entreprises, d’ETI et de startups, j’en ai tiré quelques leçons et des réflexions que je partage ici : je serais ravi d’avoir vos éclairages et contradictions.

https://goo.gl/DeKjZk

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________

[#80PortraitDeStartuper] Une photographie aussi étonnante que vivante du monde de l’#innovation, du #digital et de « l’écosystème #startup » @ObsTerritoria

ob_992727_photo

[#80PortraitDeStartuper] Une photographie aussi étonnante que vivante du monde de l’#innovation, du #digital et de « l’écosystème #startup » @ObsTerritoria

Je viens de découvrir avec plaisir que le blog de Territoria, l’Observatoire National de l’Innovation Publique, vient de publier un billet mentionnant la sortie de mon livre blanc #80PortraitDeStartuper dans sa revue de presse hebdomadaire. Merci à eux pour ce clin d’oeil 🙂

Au menu de l’actualité innovante de cette semaine : Un livre blanc pour « 80 starter » – Le « PLU facteur 4 » de Brest Métropole – Le salon du e-tourisme à Saint-Raphaël – Un site web pour « Les Elanceurs » – Dix femmes à suivre pour 2016 – Une révolution à venir dans la révolution du numérique – La Marianne d’or du développement durable – Les prix du Monde pour les Smart cities – le Forum d’Avignon lance le Prix de la start-up culturelle.

http://www.blog-territoria.org/2016/01/l-actualite-innovante-de-la-semaine-3.html

 

[#Startup] Quelles sont les 9 difficultés que rencontrent les #startupers ? via @A_Richardin @Maddyness

startups

[#Startup] Quelles sont les 9 difficultés que rencontrent les #startupers ? via @A_Richardin @Maddyness

Je retrouve dans cet article l’ensemble des éléments qui ressortent du livre blanc #80PortraitDeStartuper.

Créer son entreprise, créer une startup : voilà qui fait rêver, surtout après que 190 startups tricolores soient allées conquérir le CES 2016 à Las Vegas ! Mais derrière les paillettes, il y a un travail de marathonien. Pour mettre de son côté toutes les chances de réussite, il vaut mieux connaître la réalité qu’il va falloir affronter et s’y préparer.

http://goo.gl/2oOCgr

___________________________________
Rappel Livre Blanc : 80 #PortraitDeStartuper
___________________________________

_____________________________________________________________________________
Vous pouvez retrouver ce livre blanc en téléchargement gratuit sur l’ensemble des plateformes ci-dessous :
logo-slideshare logo-calaméo logo-scribd logo-les-livres-blancs logo-youscribe logo-monbestseller logo-wobook logo-microsoft-docs
_____________________________________________________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Journal Du Net : Cloud, les éditeurs historiques doivent s’adapter

___________________________________

___________________________________
Rappel mon Article sur Le Cercle Les Echos : Startups, le champs des possibles est vaste
___________________________________